Mon bilan lecture de Février 2020

Avec beaucoup de retard, je viens vous présenter le bilan de mes lectures de février 2020. Un petit mois donc de petites lectures… je n’ai pas été une fervente lectrice ce-mois là. Je n’ai donc que 3 livres à vous présenter. C’est parti.

Mourir de Marie-France Hazebroucq

«Mourir» : ce seul mot suffit à faire frémir, on le prononce avec réticence. Alors comment parler de la mort ? Peut-on la réduire à la mort cérébrale, comme en médecine ? Au risque d’en nier la portée métaphysique ? Seul l’homme sait qu’il est mortel.
Et pourtant, Mourir reste pour l’esprit humain l’un des sujets les plus difficiles à appréhender. Les expressions courantes comme «il nous a quittés» ou «elle s’en est allée» en attestent, de même que les débats toujours vifs sur le suicide ou l’euthanasie. Si nous ne pouvons faire l’expérience de la mort, nous avons parfois affaire aux morts : éprouver le sentiment de perte après le décès d’un proche, faire son deuil, rêver des morts…
Et quelle place faisons-nous à nos «disparus» ? Comment et pourquoi les honorons-nous ? Peut-on se contenter de dire que «c’est la loi de la vie» pour accepter la mort ? Notre existence ne serait-elle pas beaucoup plus simple si nous étions immortels ?

Cet ouvrage philosophique que j’ai parcouru en le grapillant un peu est intéressant et nourrit la réflexion sur tous les sujets qui se rapportent de près ou de loin à la mort. J’y ai trouvé des pistes, des idées, des explications en fonction de mes besoins et de mes attentes actuelles. Cependant, ce n’est pas un livre qui me marquera, il ne m’a pas aidé plus cela dans mon travail de deuil et de compréhension et d’acceptation de la perte.

10 façons d’assassiner notre planète d’Alain Grousset

Pollution, surpopulation, guerre atomique… nombreux sont les scénarios catastrophes qui pourraient mener la Terre à sa perte. Depuis longtemps, les grands noms de la science-fiction, de Philip K. Dick à Pierre Bordage, se sont essayés à l’exercice. Et si les hommes finissaient par assassiner leur planète…

Voici un recueil de nouvelles qui imaginent 10 façons d’imaginer le pire. Le format est intéressant et ludique. Les scénarios imaginées sont vraisemblables et relatés avec style pour créer réellement des fictions.

Un ouvrage bien sympathique et facile à lire même s’il peut faire un peu froid dans le dos.

Les 12 travaux d’Hercule racontés par Isabelle Pandazopoulos

Le jeune Hercule est redouté de tous pour sa force prodigieuse et ses accès de rage incontrôlés. D’où lui vient cette violence ? Quel secret cache sa naissance ? Les dieux, irrités, décident de le punir. Condamné à accomplir douze travaux terrifiants, Hercule parviendra-t-il à racheter ses fautes et à reconquérir le trône de son père ?

Tout le monde connaît la légende antique d’Hercule, le demi-dieu fils de Zeus, et notamment les 12 travaux qu’il a accomplis. Ce roman de jeunesse m’a vraiment plu, je l’ai trouvé de qualité car il retrace bien en détail la vie d’Hercule, de sa naissance à sa mort. Ainsi, on ne trouve pas que le récit de ses travaux. Il est important de connaître les raisons qui l’ont poussé à réaliser ces 12 travaux, sa relation avec l’Olympe…. Une jolie lecture qui éclaire tous les aspects de la vie de ce héros mythique célèbre.

Qu’as-tu lu en février de ton côté ?

A bientôt.

Fanny

Une réflexion sur “Mon bilan lecture de Février 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s