Ecrire, annoter, surligner… dans ses livres ?

Bonjour !

APARTE [Après 4 mois d’absence, je reviens avec plaisir et envie par ici. Comme certains le savent, un petit bout de chou a pointé le bout du nez dans ma vie. Quel bonheur mais chamboulement aussi ! Trouver du temps pour lire, pour bloguer est devenu le parcours du combattant ces premiers mois, surtout avec la reprise du boulot…. Bref, me revoilà, sans grande prétention quant à la régularité des articles… et avec certainement moins de lectures à commenter… mais toujours avec des articles plein la tête qui ne demandent qu’à prendre forme ici.]

***

Aujourd’hui, je reviens avec un sujet qui divise bien les amoureux des livres et de la lecture. Ecrivez-vous, annotez-vous ou surlignez-vous dans vos livres ?

J’en vois déjà crier au SACRILEGE ! N’en déplaise à certains, il existe bel et bien deux écoles: ceux qui perçoivent les livres presque comme un objet d’art et ceux qui les voient comme des compagnons de vie.

Les premiers se sont donnés pour mission de laisser leurs livres intacts coûte que coûte. Aucune marque ne doit donc venir « abîmer » l’objet-livre : pas de page cornée, pas d’annotation, pas de tranche « cassée ».

Et puis il y a les autres…. dont je fais clairement partie tu l’auras compris.

Loin de moi l’idée de juger la première école. Je viens juste ici te parler de mon expérience et partager ma vision des choses.

Je pars du principe qu’un livre est comme un compagnon de vie. Donc forcément, il « vit » au même titre que toi. Il prend les marques du temps et de l’usage. Alors bien sûr, j’essaie autant que possible de prendre soin de mes livres mais je prends aussi un certain plaisir à le faire « vivre » en surlignant des citations, en écrivant dedans parfois (beaucoup ou très peu, cela dépend), en cornant des pages importantes. Et puis, la tranche, parlons-en : justement, j’adore la casser au fur et à mesure de mon avancement de lecture, j’avoue.

 

Voici quelques clichés de quelques compagnons épars :

IMG_1928

 

Quand je feuillette un livre après coup, j’aime revoir les traces que j’y ai laissées. La lecture d’un livre est pour moi un vrai moment de partage entre le livre et moi. Je prends vraiment plaisir à « communiquer » avec lui, le manipuler, le trimbaler.

Petite habitude que j’ai aussi, c’est d’écrire mon nom et la date d’acquisition dans chaque livre que je viens d’avoir.

Par là même cela ne me dérange d’acquérir des livres un peu usagés, abîmés, qui « ont vécu »; mais aussi de découvrir des petites tranches de vie d’autrui dans des livres (de vide-greniers par exemple) : un nom, une phrase soulignée, un mot écrit dans la marge, un marque-page laissé dedans…

Cependant, j’aime aussi beaucoup acheter ou acquérir des livres neufs, justement pour y laisser ma propre trace.

 

En somme, chacun son rapport à l’objet-livre ! Le tout est de pouvoir en parler librement.

 

Et toi, de quelle team es-tu ?

 

A bientôt.

 

Fanny

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s