Tenir un journal : mon histoire, mes journaux, mes conseils…

Bonjour,

 

Je vous retrouve aujourd’hui pour un article qui me tient particulièrement à coeur. Je voudrais te parler « journal », et plus précisément des bienfaits et conseils pour tenir un journal.

 

Tenir un « journal »… oui mais de quoi exactement ???

Derrière le mot « journal » peut se loger mille et une idées…

Tu peux tenir :

  • un journal intime : Tu y notes tes pensées, soucis, réflexions variées…
  • un journal de bord, style « memory planner » : Tu y racontes tes journées et les moments marquants de ta petite vie.
  • un journal de voyage : Tu fais le récit d’un voyage ou d’un séjour type carnet de bord agrémenté de photos, collages…
  • un journal de gratitude : Le terme est inspiré du développement personnel, tu es censé y noter les petites choses positives qui ont égayé ta journée, ta semaine… C’est comme une sorte de remerciement à la vie qui te permet d’optimiser au maximum au quotidien.
  • un journal alimentaire : Si tu suis un régime ou un rééquilibrage, cela peut être un bon suivi de ce que tu ingères et de ton ressenti durant une période définie.
  • un journal créatif : Tu y fais des dessins, des collages, tu peins à l’intérieur, tu écris des poèmes, des citations… bref, plein de choses qui t’inspirent pour en faire presque un véritable objet d’art, coloré !
  • un « bullet journal » : Je ne t’explique même plus le concept, tant il foisonne sur le net… C’est un journal qui est en fait un agenda que tu personnalises et adaptes en fonction de tes besoins (calendrier, daily, collections, suivis…).

et j’en passe….

 

Ma collection de journaux

Quand je te parle de « Mon Journal », je l’entends en fait comme un mix de plein de choses que j’ai mentionnées justement plus haut.

Dans mes journaux, j’y raconte à la fois mes journées (par forcément toutes), j’y gribouille quelques états d’âmes et réflexions, j’y colle des photos de petits moments de vie, j’y fais des collages variés d’images inspirantes, j’y colle des articles de journaux, de revues, je mets de la couleur (feutres, surligneurs) et beaucoup de washi tape ! J’y inscris des citations, je colle des tickets de toutes sortes (cinéma…). Je fais un point sur un film que j’ai vu au ciné, une sortie, un spectacle… Je colle des petits mots qu’on me laisse…

C’est le fourre-tout comme tu l’auras compris, mon journal c’est donc à la fois mon journal de bord, mon journal intime, mon journal créatif…. 

[Je réserve des carnets et cahiers à part pour mon agenda perso, mon agenda pro, mes suivis, mes listes variées, mon blog, mon budget, mes lectures, mes voyages et séjours particuliers…. (Oui oui j’ai donc des centaines d’autres carnets..!!).]

Depuis 2010 environ, je tiens un journal de façon assidue. Au début, j’y racontais simplement mes journées, puis se sont rajoutés des collages, des photos, de la couleur… et mon journal a pris un côté très créatif depuis 2 ou 3 ans. Du coup, autant te dire que je termine beaucoup plus vite un carnet désormais.

Voici ma petite pile de journaux depuis 2010 :

IMG_1122

Comme tu peux le voir, il y a des formats, épaisseurs, styles et marques très variés, j’aime changer pour ne pas me lasser.

Je les stocke et les range bien en vue dans ma bibliothèque pour pouvoir les feuilleter à ma guise, ça m’arrive très souvent d’ailleurs.

IMG_1121

 

Mon journal du moment 

Le journal que je remplis quotidiennement en ce moment est un Leuchtturm 1917 orange en format A5 et pages pointillées. Je l’ai commencé en février 2018 et il est déjà bien bien rempli crois-moi.

Voici quelques clichés de son contenu :

 

Mon histoire : les journaux et moi

Quand j’étais petite j’avais tenu plusieurs journaux intimes, je m’en rappelle bien ! Je racontais aussi mes journées dans des agendas quand j’étais au collège et au lycée… Malheureusement, je n’ai pas gardé tout cela, grosse déception avec le recul….

Je me rappelle que c’était ma grand-mère paternelle qui m’avait acheté mes 2 journaux intimes… Mais les vrais de vrais avec le cadenas et la petite clé, la classe ! J’avais mis longtemps à les investir puis à l’école, mes copines en tenaient un donc forcément j’ai fait mon mouton…. J’y racontais surtout mes béguins amoureux, je dessinais des coeurs et des prénoms de garçons un peu partout…

Ensuite, en arrivant au collège, j’ai laissé les journaux intimes… et j’ai commencé à tomber en amour des agendas. Je me rappelle que mes agendas de cours étaient remplis de mots de copines, de dessins, de collages de stars… Dès qu’on avait une heure de permanence, c’était le régal d’aller en salle d’étude et de faire circuler les agendas des unes et des autres, la belle époque….

Vers le lycée, je suis restée très amoureuse des agendas et c’est vraiment à cette époque que j’ai commencé à raconter mes journées quotidiennement dans des agendas à part. C’est ma voisine qui le faisait et j’étais fascinée par ses agendas remplis de lignes d’écriture…. (Roxane si tu passes par là…. merci!). Je me souviens aussi très bien de ma grand-mère maternelle qui racontait ses journées dans des petits carnets que je feuilletais souvent. Mon père aussi a eu tenu des agendas où il racontait ses journées, mais rien de très assidu je crois…. (Tu m’éclaireras Papa si tu passes par là…).

Puis, pendant mes années de fac, je n’ai plus vraiment tenu de journaux…. pourquoi… aucune idée…. Les cours, les soirées étudiantes…. ont eu raison de moi.

Je m’y suis remise quand j’ai commencé à travailler… et vraiment assidûment à partir de 2010. Depuis je ne peux m’en passer !

Je découvre sur le net, les réseaux, les blogs, les chaînes Youtube, beaucoup d’autres personnes qui ont cette passion et c’est encore plus motivant et enrichissant de voir ce qu’elles ont comme collection, d’entrevoir le contenu de leurs journaux, leurs idées pour les décorer, les marques de papeterie qu’elles utilisent…

 

Les bienfaits d’écrire dans un journal

Tenir un journal, c’est tellement bénéfique ! Tout le monde devrait le faire….

Cela permet  :

  • de laisser une trace de son quotidien, de se souvenir des moments de vie : Le nombre de fois où je me suis dit : »Tiens tu faisais quoi à cette date il y a 4 ans ? » Et me voilà partie le nez dans mes journaux pour retrouver la dite date et relire un peu les souvenirs du passé….
  • d’évacuer ta journée, tes soucis, tes tracas, de faire le point sur un sujet, un projet… cela fonctionne un peu comme un exutoire, psychologiquement parlant.
  • de t’accorder tout simplement un moment pour toi, pour cultiver ton jardin secret, grâce à l’écriture. Il n’y a pas de moment particulier ou plus propice pour écrire, c’est selon les envies, le temps…. Cela peut être le matin pour décharger ton esprit, le soir pour faire le bilan avant de dormir, le week-end pour synthétiser ta semaine et décorer tes cahiers…. Tu peux aussi prendre tout ton nécessaire avec toi dans ton sac et dégainer ton journal quand bon te semble…
  • de créer des archives personnelles qui pourront être transmises (ou pas) à tes descendants.
  • d’entretenir ta mémoire : Il n’y a pas à dire, écrire ravive la mémoire et l’entretient, on retient mieux quelque chose que l’on a écrit soi-même la plupart du temps. Et c’est vrai que j’ai une très bonne mémoire, notamment des dates ou des notions de temps qui passe (souvent on me dit « C’était il y a combien de temps ? 3-4 ans ? » et moi rapidement dans ma tête, j’arrive à associer ce fait à d’autres qui ont eu lieu en même temps ou à la même période et je peux rectifier et affirmer que c’était plus il y a 6 ans par exemple….Oui je sais, je suis trop forte!).

Personnellement, je suis quelqu’un de très matérialiste, donc je prends un immense plaisir à stocker et relire tous ces journaux qui sont un peu ma fierté je dois dire.

 

***

 

Fais-tu partie de ceux qui tiennent un journal au quotidien ?

Sinon, en espérant que cet article aura peut-être ravivé ton envie de coucher quelques lignes sur le papier dans un carnet…

 

A bientôt.

 

Fanny

 

 

6 réflexions sur “Tenir un journal : mon histoire, mes journaux, mes conseils…

  1. plus je lis ton blog et plus je l’apprécie donc je me suis abonnée. Je me reconnais dans ce foisonnement de carnets, je suis une carnet addict depuis presque toujours, et bujoteuse depuis 2 ans. Je tenais aussi des journaux intimes ados puis de moins en moins en grandissant mais cet article m’a donné envie de m’y remettre, je ne sais pas si je serais aussi assidue

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai commencé à tenir un journal à treize ans. Au début, je racontais tout ce qui m’arrivait, du genre , absolument tout. Un jour, mes parents l’ont decouvert et l’ont lu (Ils etaient tres stricts a l’époque), cela m’avait causé assez de soucis puisque c’est a cette poque que j’avais eu mon premier copain… Ca a été une experience plutot mauvaise et je m’etais dit que plus jamais , je n’allais en avoir un.
    Puis aux environs de 2014, juste comme ca, je me suis decidee de recommencer et ca me plait tellement! Je raconte mes journees, mes angoisses, mes peines , mes joies mes petits projets. J’essaie de varier egalement le format. J’ai une question, est ce que tu utilise un journal pour chaque annee ou tu attends de finir avec un pour entamer un autre?

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de ton long commentaire la miss! C’est chouette que tu aies repris le journaling! J’attends de finir un cahier pour en entamer un autre, peu importe où j’en suis dans l’année… et puis un carnet me dure entre 2 et 6 mois selon l’épaisseur donc dans tous les cas pas une année entière lol! Bizzzz

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s