Bilan de lectures – Mars 2017 –

Bonjour,

Je vous retrouve après quelques semaines d’absence… Le mois de mars fut intense professionnellement, il a m’a donc été difficile de tenir assidûment le blog.

Aujourd’hui, comme on est déjà au début du mois d’avril, je viens vous parler de mon bilan de lectures du mois de mars.

J’ai lu 6 livres en mars.

Les voici.

IMG_7267

 

  • Tintin au pays des Soviets, Hergé

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de BD. Celle-ci est la toute première aventure de Tintin, que je n’avais jamais lue. Elle vient d’être éditée en couleurs justement. Je suis une grande fan de Tintin depuis mon enfance et je connais toutes ses aventures, tant en livres qu’en dessins animés.

Qu’est-ce que j’en ai pensé ? J’ai été assez déçue au bout du compte…. L’intrigue est assez fade, les paroles et situations assez grossières….

On sent bien qu’on est au début de la carrière de l’auteur, même les dessins sont beaucoup moins aboutis que les histoires suivantes…

Je suis quand même très contente d’avoir lu cette BD.

Ma note : 2/5

 

  • Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler, Luis Sepulveda

Un joli petit roman facile à lire et dépaysant. L’amitié entre Zorbas le chat et Afortunada, la petite mouette est attendrissante, improbable, poétique.

Zorbas a su tenir sa promesse insolite à la mouette qui est venir pondre son dernier oeuf et mourir sur son balcon.

Tous les chats du port de Hambourg sont venus prêter main forte à Zorbas pour protéger le poussin et élever la petite Afortunada pour lui apprendre enfin à voler.

J’ai passé un agréable moment avec ce roman que je recommande même aux plus jeunes.

Ma note : 3,5/5

 

  • Le Jardin du prophète, Khalil Gibran

C’est la suite du Prophète, que j’avais adoré et lu il y a plusieurs années maintenant.

Eh bien j’ai été déçue…. Trop de leçons de spiritualité au détriment d’un minimum d’intrigue romanesque à mon goût. Je m’y suis perdue…. Peut-être aussi n’étais-je pas assez « en phase » au moment de ma lecture, je ne sais pas…

Almustafa revient dans son pays natal après une absence de douze ans. Il retrouve ses proches et ses concitoyens et partage avec eux l’enseignement qu’il a tiré de ses voyages. Il leur parle d’amitié, de nature, de traditions, du monde te surtout de la place de l’Homme dans l’Univers. Il répond à leurs questions sous la forme de paraboles imagées.

La plume de l’auteur reste belle, touchante et emplie de sagesse.

Ceci dit, si vous ne devez lire qu’une seul livre de cet auteur, je vous conseille mille fois plus Le prophète, le premier volet.

Ma note : 1/5

 

  • Heureuse ou presque, Isabelle Lortholary

C’est un recueil de 23 courtes nouvelles dédiées clairement aux femmes.

Ainsi nous rencontrons toute sorte de femmes : la mère qui voudrait que l’on se retourne sur son passage et non pas sur celui de sa fille, la fille qui voudrait tuer sa mère, l’adolescente envieuse d’une inconnue de vingt ans, la peur de ne pas aimer son enfant, la sensation que son nouveau-né est horriblement laid, la jeune femme qui se fait passer pour une amie car elle se sent davantage exister auprès de cette personne et tant d’autres.

Assez séduisant sur le papier, mais je n’ai pas aimé…. Je ne me suis retrouvée dans aucune des femmes décrites.

Même si la lecture est souple, fluide, je me suis ennuyée…. Je n’ai pas aimé le style de l’auteur… Les nouvelles étaient peut-être trop courtes et laissaient trop de blancs dans le texte…

J’aurais aimé que cela soit plus romancé avec des noms de personnages bien déterminé….

Ma note : 1,5/5

 

  • Ne lâche pas ma main, Michel Bussi

Au vue des notes précédentes que j’ai attribuées, je me suis sentie un peu frustrée en milieu de mois, n’ayant lu que des livres très moyens à mon goût… J’ai donc eu envie d’une valeur sûre, de quelque chose de prenant et rapidement lisible pour oublier les déconvenues des lectures antérieures.

Je n’avais qu’un seul Bussi, Un Avion sans elle, et j’avais été séduite par ce thriller.

Comme j’avais ce deuxième Bussi, Ne lâche pas ma main, que j’avais acheté à Montolieu en octobre, je me suis ruée dessus alors que je n’avais pas prévu de lire forcément maintenant.

Je n’ai pas été déçue ! J’ai littéralement bouffé le bouquin en quelques jours. Je me suis laissé emporté par l’histoire qui se déroule à La Réunion. L’auteur a fait un véritable effort de réalisme en retranscrivant les us, coutumes et dialectes de l’île au fil des pages.

L’intrigue est géniale, bien ficelée, bien menée. On se laisse happer par la résolution finale. Bref, un roman qui fait son effet et surtout qui tient ses promesses.

Ma note : 4/5

 

  • La Vague, Todd Strasser

J’ai adoré ce roman, plus pour ses enjeux que sa qualité littéraire soyons clairs.

Ce livre retrace une expérience réelle qui a eu lieu aux Etats-Unis dans les années 70. Pour faire comprendre les mécanismes du nazisme à ses élèves, Ben Ross, professeur d’histoire, crée un mouvement : La Vague. En l’espace de quelques jours, l’atmosphère du paisible lycée californien se transforme en microcosme totalitaire : avec une docilité effrayante, les élèves abandonnent leur libre arbitre pour répondre aux ordres de leur nouveau leader, lui-même totalement pris par son personnage. Il faudra un choc violent pour réveiller leurs consciences et mettre fin à cette démonstration qui est allée trop loin.

L’histoire peut-elle être un éternel recommencement ?

Un livre d’apprentissage et d’éducation qui, plus qu’un exemple, est un avertissement : il faut être vigilant et continuer à lutter contre l’embrigadement.

Un livre à mettre entre les mains de nos jeunes générations notamment.

Ma note : 4/5

 

***

 

Qu’as-tu lu de beau au mois de mars ?

 

A bientôt.

 

Fanny

 

 

 

 

 

 

 

 

Une réflexion sur “Bilan de lectures – Mars 2017 –

  1. Oui Bussi est un bon écrivain, avec lui on est en principe pas déçu. Moi j’ai fini « ta 2eme vie commence ….. » j’ai bien aimé ce roman plein d’astuces concernant le developpement personnel. Je finis en ce moment  » les gens dans l’enveloppe » c’est pas mal, mais ça ne m’a pas vraiment accroché. Le prochain c’est « Beigbeder l’incorrigible ». Je te dirai. Bisous, à très bientôt !
    Tantou

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s